Un conte de deux cités : la SAE Paris et la SAE Oxford collaborent dans un projet musical sans précédent.

25 sep 2020
projet musical sae paris oxford

La distance entre la France et l'Angleterre s'efface pour faire place à la collaboration créative.

L’opportunité de collaborer avec des étudiants d’autres campus est un des avantages d’étudier dans une école internationale comme la SAE, qui est présente dans plus de 50 villes et qui compte avec un réseau de plus de 15.000 alumni dans le monde entier. 

Dans le cadre de leur cursus en Audio Production, les étudiants de la SAE Institute Paris Iulian Popovici et Antoine Barbe, en collaboration avec Harry Gledhill et Aidan Barnes de la SAE Oxford Audio Production, ont développé un projet collaboratif à distance ayant pour but la création et la production musicale en mélangeant les diverses influences des artistes participants. Malgré les plus de 500 Km qui séparent les deux villes, nos étudiants à Paris et ses homologues basés à Oxford, ont réussi à mener à bien ce projet lors duquel ils ont fait preuve d'une grande motivation et de leur esprit d'équipe. En ce sens, Antoine Barbe soutient que “ce genre de projets est important pour la communauté académique de la SAE dans le sens où elle force à penser sous la contrainte, ce qui peut donner lieu à des résultats inattendus et très intéressants. Ce projet a donc été un formidable test pour évaluer notre productivité” et grâce à cette collaboration, “nous connaissons mieux notre manière de fonctionner créativement”.

collaboration musicale france angleterre

 

Pour les membres des deux groupes, cette collaboration a été une opportunité d’explorer différents genres musicaux et de nouvelles méthodes de composition hors de leurs zones de confort. À cet égard, Antoine Barbe a déclaré que “ également, nous avons vite remarqué le potentiel artistique de ce projet, au vu des différences culturelles entre la France et l'Angleterre. Nos influences musicales électroniques et urbaines ne sont pas du tout les mêmes que celles du binôme anglais qui gravitent autour du rock et de ses dérivés. Mine de rien, mener le projet à bout n'a pas été simple, nos méthodes de composition musicales étant très divergentes. Les deux Anglais sont avant tout des instrumentistes et obtiennent des résultats en une après-midi passée en studio. Iulian et moi sommes plus du genre à manier des effets, des instruments virtuels et des échantillons pour composer. Nous avons donc naturellement décidé de mélanger ces deux familles, ce qui était un vrai défi très excitant. Je pense que nous avons beaucoup appris du mélange de nos goûts respectifs.

Au présent, le groupe se trouve dans la dernière phase de production, lors de laquelle ils auront l’opportunité d'expérimenter lors du processus de mixage et mastering. Le résultat final sera bientôt publié et partagé avec notre communauté SAE. 

Vous êtes passionné par l'audio et la production musicale ? Découvrez toutes nos formations en Audio.