Atelier d’apprentissage à l'écoute professionnelle

04 fév 2021
Atelier d’apprentissage à l'écoute professionnelle

Atelier d’apprentissage à l'écoute professionnelle :

une introduction à l’application des critères d’écoute

 

En ce début d’année, et dans le cadre de notre rentrée décalée, la SAE Institute Paris a accueilli ses nouveaux étudiants en Bachelor Audio et Technicien(ne) Son. Suite à notre semaine d’intégration, nos étudiants en Audio ont participé à un atelier intensif de trois jours dédié à l’apprentissage à l’écoute professionnelle donné par l’intervenant Patrick Thevenot, qui a travaillé pendant 30 ans à l'INA en tant que Responsable Audio et intervenant régulier chez nous.

 

Lors de cet atelier pratique, les élèves ont pu acquérir des connaissances qui leur permettront d’appliquer des critères d’écoute de manière professionnelle aux projets qu’ils développeront pendant leurs formations et leurs carrières. À propos de cet atelier, notre étudiant Wilson Dos Santos a déclaré : “J'ai acquis le processus, la méthode, c’est-à-dire, prendre une feuille et écrire, c’est un truc que je ne fais jamais car un artiste veut tout de suite aller sur la console et toucher les boutons. Là, on se pose, on écoute, on prend quelques minutes et on écoute bien la mise à plat. On analyse les différents processus, ainsi que l’intention qu’on veut donner à un morceau.

 

Nous avons aussi discuté avec Mahjoub Sofin, étudiant en Technicien Son, qui a témoigné :  "Ça nous apporte beaucoup parce que nous, on débute, donc apprendre à écouter avant de faire de la musique, c’est déjà une bonne chose. Ensuite ça nous permet de quantifier ce qu’on entend, ça permet aussi de parler entre nous, de pouvoir se dire peut-être une valeur qui est de profondeur moins six, on va pouvoir tout de suite l’amener à moins trois, donc c’est important dans le milieu d’avoir ce type de précision. Et cette quantification nous permet de discuter entre nous pour se faire un avis général et ensuite se faire une moyenne pour savoir pousser la musique. J’ai de nouvelles oreilles maintenant. J’ai des ‘oreilles professionnelles’, ça nous permet de bien travailler en tant qu’ingénieur du son pour le mix et le mastering c’est franchement important. Donc commencer par l’écoute c’est vraiment important.


atelier écoute professionnelle

Afin d’en savoir plus sur les objectifs principaux de ce cours fondamental pour le développement de compétences de nos étudiants en Audio, nous avons eu l’occasion de discuter avec l’intervenant Patrick Thévenot :

 

En quoi consiste l'atelier d’apprentissage à l’écoute professionnelle ?

"C’est d'acquérir la méthodologie d’écoute qui correspond à un ingénieur du son. D’habitude, un ingénieur de son acquis cette écoute, qui n’est pas l’écoute d’un musicien, qui est très différente, sur l'expérience de plusieurs années. Là, l’intérêt est que cette méthode permet de faire la même chose et mieux en trois jours. Donc, ça fait une vraie différence. Tout ça est lié à une méthodologie qui est particulière et qui permet de quantifier ce qu’on ressent, notre ressenti. On n’apprend pas vraiment à faire ça d’une manière rationnelle. Et le gros intérêt est que grâce à cette méthode, les étudiants peuvent après communiquer entre eux avec le même langage.  En fait, il n’y a pas de langage universel (pour décrire le son), donc on entend la même chose mais on n’arrive pas à communiquer, alors que là, on détermine un ensemble de critères très spécifiques qu’on quantifie. Et le fait de quantifier ces critères, c’est ce qui permet d'aller très vite, parce que là on sépare le fonctionnement de l’hémisphère gauche de l’hémisphère droit, qui va permettre de quantifier ce qu’on ressent (hémisphère droit), et grâce à l’hémisphère gauche, on va être capable de quantifier mais sans empêcher notre ressenti. C’est quelque chose qu'il faut apprendre. Et ça fait une grande différence pour la suite du cursus pour les étudiants parce qu'ils vont d’un seul coup savoir où ils sont et où est-ce qu’ils veulent aller au niveau sonore. 

L’objectif principal est de pouvoir faire un mixage en traduisant une intention artistique sous forme objective. Le premier jour il faut introduire les critères, chaque critère correspond à une connexion neurologique, ou une distinction autrement dit qui devient un acte réflexe après mais pas tout de suite, et le dernier jour on fait de petits ateliers où ils travaillent entre eux, je les laisse explorer ce nouveau langage, et l’idée est de pouvoir avoir un critère très objectif de l’intention artistique qu’ils veulent avoir. Et ça change tout car sinon ça reste un peu flou. Là, avec l’ensemble des critères, ça permet de savoir exactement pourquoi ce qu’on entend ne convient pas ou où est-ce qu’il faut aller. "


 

Il est évident que l’apprentissage de l’écoute dès le début d’une formation Audio joue un rôle fondamental dans le parcours de nos étudiants, et cela leur apporte un outil professionnel d’une valeur immensurable qui restera avec eux tout au long de leurs carrières. À ce sujet, notre diplômé en Technicien Son Denis Recoura révèle que :

 

“Cet atelier est pour moi le plus important dans cette formation technicien(ne) son pour la raison qu’à la fin, tu peux apprendre tout ce que tu veux en technique, avoir la meilleure table, le meilleur plugin, les meilleurs musiciens, mais ce qui importe est ce que tu entends et comment tu le repartis. C’est-à-dire, qu’est-ce que tu veux en brillance, en bases, en médiums, comment tu positionnes toutes tes pistes pour que ça sonne bien. Et en fait, tu ne comprends la nécessité de cet atelier qu’à la fin. Tu ne comprends pas quand tu le fais l’importance que ça peut avoir, parce que dans ce métier-là, ce qu’importe c’est tes oreilles, ce que tu entends et comment tu le restitues. Ça peut être effectivement la compréhension d’un musicien, d’un réalisateur, mais qu’est-ce que tu fais de tout ça, et comment tu le traduis, comment tu mets en brillance des choses, comment tu veux que l’émotion soit sur tel morceau, la répartition dans l’espace, la répartition dans les fréquences, etc. Et cet atelier, il te donne les bases, mais effectivement, tu t’en aperçois pendant la formation et vers la fin de la formation quand tu as fait beaucoup de choses. 

Même maintenant, quand je me pose sur un mix, je pense toujours  à ce cours, à savoir comment répartir les choses. Aujourd’hui on le fait presque naturellement, mais on y pense. Même si ça vient naturellement, il y a un moment où on repense à certaines choses qu’il nous a dites, d’où l'importance de cet atelier qui à mon avis est le plus important, parce que aujourd’hui il y a des gens qui savent faire de la musique mais qui ne savent pas bien manipuler le son dans ce sens-là, sans utiliser des plugins. Ce n’est pas une question de mettre des effets, c’est une question de répartir le son naturellement, ce qui va être la base d’un mix.”

Pour nos nouveaux étudiants, cet atelier est le début de leurs parcours professionnels. Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite et espèrons que vous avez bien profité de cette nouvelle expérience dans le cadre de vos formations Audio. Bienvenue dans notre communauté créative !

DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS AUDIO :


  FORMATIONS AUDIO