Top 5 des astuces pour réussir votre mixage audio

03 juin 2021
réussir votre mixage audio

Top 5 des astuces pour réussir votre Mixage Audio

 

Le mixage est une étape fondamentale dans le processus de la production musicale. Le mixage c’est donc l’étape qui intervient juste avant le mastering, et permet de mettre à niveau votre instrumentale et vos enregistrements de prise de voix pour que l’ensemble soit harmonieux. En raison de l’importance de cette technique, nous vous partageons quelques astuces qui vous aideront à faire un bon mixage audio.

 

1. Mixer à un niveau standard faible

Assurez-vous d'avoir une hauteur limite sur le master à l’étape de mixage. Cela vous facilitera énormément la tâche au moment de passer au mastering. Selon les recommandations de la AES (Audio Engineering Society), le niveau standard est d'entre 80 et 85 dB pour l'écoute en enceinte, de plus qu'une écoute trop forte peut fatiguer l'oreille rapidement et peut aussi nous faire perdre de la sensibilité auditive.

 

2. Garder les dynamiques

Si vous trouvez que le volume audio d’une piste est trop faible, pensez à régler le problème en utilisant les volumes des autres pistes. Dans ce cas-là, il n’est pas nécessaire d’utiliser un compresseur. Par contre, il est toujours recommandable d’établir un niveau de référence à partir d'une piste déterminée. De cette façon, vous pourrez relever ou baisser le niveau d’autres éléments par rapport à votre piste de référence. 

 

3. Bien utiliser les EQs & Filtres 

Pour structurer un mix, les égaliseurs et les filtres constituent des outils fondamentaux. À l’étape de mixage, il est indispensable de savoir quelle partie du spectre de fréquences atténuer et laquelle amplifier afin d’obtenir un son de qualité. Par exemple, si vous travaillez avec le son d’une guitare, la note la plus grave de cet instrument est à 82,4 Hz. Par conséquent, toutes les fréquences inférieures à cette valeur ne sont pas nécessaires et peuvent être filtrées pour laisser place à d'autres instruments.

 

4. Répartir les pistes en stéréo

Répartir les sons dans l’espace audio  et travailler les panoramiques du mix pour respecter l'image stéréo du morceau est un passage obligatoire pour obtenir un résultat propre et précis. N’hésitez pas à séparer les instruments qui jouent sur la même partie du spectre de fréquences en les déplaçant d’un côté ou de l’autre.

Par exemple, si la charleston d'une batterie est virtuellement et voire réellement placée à gauche du batteur (et on mixe dès la perspective du batteur), il est logique de bien représenter l'espace virtuel avec la charleston à gauche, mais pas à fond gauche.

 

5. Ne pas travailler sur les pistes en solo

À l’étape de mixage, il est important d’écouter comment les pistes et les instruments se fusionnent les uns avec les autres dans l’ensemble. Même si certains éléments du mix ne sont pas "beaux" en solo (comme les caisses claires ou même les distorsions de guitare), ils prennent tout leur sens dans un contexte avec le reste des éléments.


 

Si vous êtes passionné par le mixage et la production musicale et souhaitez vous porfessionnaliser, la SAE Paris dispense diverses formations en Audio :


  DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS AUDIO