Comment faire des vidéos comme un pro ?

03 juin 2021
TOP 5 des astuces de montage vidéo

TOP 8 des astuces de montage vidéo pour faire des vidéos comme un pro

 

Nous habitons actuellement dans un monde inondé d'images.  Que ce soit pour offrir un produit ou un service, pour présenter un point de vue ou tout simplement pour s’exprimer, la vidéo est devenue un outil de communication très puissant et incontournable, et en ce sens, la maîtrise des techniques de montage vidéo est fondamentale. En raison de cela, nous vous partageons quelques astuces pour éviter des erreurs communes et réussir votre montage vidéo :

 

1. Construisez un script vidéo

Afin de garantir une vidéo réussie, il est important de produire un script de qualité. Gardez toujours en tête le message à transmettre sans négliger l’aspect narratif de votre production. 

 

2. Organisez vos fichiers dès le début

Organisez et classez vos fichiers avant de commencer à travailler sur le montage. Cela vous facilitera les tâches ultérieures, spécialement si vous travaillez avec un grand nombre de fichiers différents.

 

3. Explorez différentes techniques de montage

Évitez de surexploiter les sauts d’image, il existe un très grand nombre de techniques de coupe et d’assemblage que vous pouvez utiliser lors de votre montage vidéo. Essayez par exemple d’ajouter un autre angle de prise de vue, ou couper vers un angle différent dans la même scène.

 

4. Évitez les transitions incomplètes

Assurez-vous de régler la bonne longueur de vos séquences afin que les séquences précédentes soient suffisamment longues ou ajustez la durée des transitions.

 

5. Soignez la bande son

Assurez-vous que la musique d’ambiance reste plus basse en intensité que les voix, et accordez une grande importance à la bande son lors de votre montage final, il est important de sélectionner une musique adéquate pour chaque séquence. Pensez également à rajouter du sound design, ce qui aura pour effet de donner plus de texture à votre rendu audio.

 

6. Vérifier vos paramètres de séquence.

Assurez-vous que votre séquence ait bien les bons paramètres de “Résolution” / “Image par seconde” / Mode de balayage des trames (Entrelacé ou Progressif) .

 

7. Génération de Médias “Proxy”.

Certains codecs vidéos ne sont pas optimisés pour le montage (H264 / AVCHD / H265 / XAVC etc…).

Afin de garder une prévisualisation fluide vous pourrez transcoder les fichiers originaux en “Proxy”.
Cela permettra de créer une copie allégée de vos rushs d’origine. Suite à cette opération, vos médias de type “Proxy” seront automatiquement transcodés dans un codec optimisé pour le montage (Apple ProRes / DNxHR / GoPro Cineform etc…).

Lors de votre export final, il vous suffira juste de désactiver vos médias proxy (en 1 clique) pour récupérer vos fichiers d’origine en haute résolution.

 

8. Pensez à personnaliser vos raccourcis claviers.

Une grande majorité des logiciels de montage vidéo vous permettent de modifier les raccourcis claviers.
Cette fonction de personnalisation permet d’attribuer une série d’action ou une fonction spécifique à une touche du clavier.


Le but est de permettre aux monteurs de gagner du temps lors de leurs montages en leur permettant d'économiser entre 2 à 10 cliques pour une opération. Vous pouvez également définir des raccourcis correspondant à ceux des autres logiciels que vous employez.

 

Si vous souhaitez acquérir de compétences dans le domaine de l’audiovisuel et de vous professionnaliser, la SAE vous propose deux formations en Cinéma & TV :

  DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS FILM