Une fois votre court-métrage terminé, que faire ?

03 nov 2017
daniel ebner

Vous avez terminé votre court-métrage, et maintenant ?

Retour sur la Masterclass avec Daniel Ebner

Daniel Ebner est le cofondateur et directeur artistique du festival de qualification Oscar® VIS Vienna Shorts, l'un des plus grands événements en Europe pour le court-métrage, l'animation et la vidéo musicale. 

Daniel a été éditeur culturel et critique de cinéma à APA Austrian Press Agency pendant de nombreuses années et écrit encore pour des magasines de films en Allemagne et en Autriche. 
De plus, il cumule également d'autres métiers: il est co-producteur de la bobine de court-métrage de football "Eleven Minutes", mais aussi conseiller de film pour la ville de Vienne et l'état du Vorarlberg, Enfin, il est porte-parole de l'Association des festivals de films autrichiens et travaille également comme conservateur du cinéma et de l'art. 

Vous l'avez compris, Daniel Ebner a plus d'une corde à son arc et autant d'expériences et de conseils à partager avec tous les passionnés de cinéma !

                

Voici les principaux axes qu'il a abordés: 

Dans la culture du film nous avons 2 pilliers: la production et la commercialisation. 

En France, nous avons de la chance car les films français sont encore regardés, ce qui n'est pas le cas dans la plupart des pays européens. Néanmoins, le marché est de plus en plus difficile à conquérir. En effet, 70% des films projetés au Cinéma sont américains, ce qui laisse peu de places aux films français alors qu'il y a en moyenne à Hollywood 300 films produits par an VS 1600 en Europe.

L'un des seuls moyens d'avoir son film dans les salles de cinéma est de le faire connaître lors des Festivals. Aujourd'hui nous avons la chance d'avoir beaucoup plus de Festivals de films qu'auparavant: 
1995: environ 500 Festivals de films dans le monde VS 2015: Entre 3.000 - 5.000 Festivals de films dans le monde (75% pour les court-métrages).

Même si le film n'obtient pas de prix, il est important d'y participer pour échanger, rencontrer du monde, développer le réseau avec des professionnels du milieu et obtenir leurs feedbacks. 

En 2005 la révolution digitale a mené à l'apparition de nouvelles plateformes pour diffuser des vidéos telles que Vimeo et YouTube. Ils ont une audience massive et très différente, néanmoins il est devenu important de les utiliser pour communiquer. Cepandant, poster son film sur Youtube est comme "perdre une aiguille dans une botte de foin", il ne sera pas vu s'il ne suscite pas un intérêt particulier. Les Festivals ont fait de ces plateformes leur principal partenaire, d'où l'intérêt d'y participer afin d'attirer l'attention.

Voici quelques conseils pour que le film attire l'attention lors des Festivals: 

  • Il ne doit pas être trop long, car aux festivals ils reçoivent environ 150 films à regarder en une journée.
  • Il doit être intense, vous avez 1 minute pour convaincre et capter l'intérêt.
  • Il doit être unique, beaucoup d'histoire se ressemblent donc ce sera plutôt au niveau de l'approche, la façon dont vous racontez l'histoire, la filmez et la mettez en scène

Il faut également sélectionner les Festivals qui vous intéressent le plus et postuler en ligne. 
Il existe de nombreuses plateformes et c'est assez simple de s'inscrire. Cela demande cependant beaucoup de temps et de patience avant que quelqu'un ne vous contacte.

Il faut avoir un plan d'action et des partenaires, très importants pour votre budget et votre mise en avant. Où les trouver ? Vous avez plusieurs sites:

ATTENTION: il faut rester vigilant car ces plateformes répertorient tous les Festivals sans tous les vérifier, il peut donc y avoir des "fake". Une méthode simple de savoir est de vérifier le site internet du Festival et s'il existe depuis plusieurs années.

Il peut y avoir également des coûts additionnels par Festival, cela peut donc revenir cher. Les frais d'inscriptions sont entre 15 et 20€ par Festival. Pour les plus grands comme Venise, Cannes ou Vienne ils sont de 60€.

Si vous ne voulez pas faire les inscriptions vous même vous pouvez trouver des distributeurs / partenaires / agences qui le feront pour vous. La différence entre les distributeurs et les agences dépendent du business model.

  • Les distributeurs prennent 50 films par an, mais vous ne paierez pas d'extrat. Ils sont très sélectes, mais si vous réussissez et que vous gagnez un prix et une somme, cela leur sera reversé. Ils ont une très bonne réputation: 

    > Aug & Ohr, Promofest,Curtas, Some Shorts, six-packfilm, La Distributrice

  • Les agences prennent beaucoup de films (environ 150 films par an), même les plus médiocres et ils les envoient tous aux festivals comme un "package" car ils savent qu'il y en aura forcément des bons dans le lot. Il y a des frais, environ 200€ par an ou pour 6 mois.
     
  • Les partenaires / commerciaux: ils vont vous payer et non l'inverse, ils vont chercher à licencier vos films pour la télé, chaînes de divertissements, dans des régions spéficiques ou parfois dans le monde etc... Ils essaient de vendre votre film et de gagner de l'argent avec. Il y a par exemple Netflix, qui négocie avec ce genre d'agents. 

    > KurzFilmAgentur, Ouat Media, L’Agence du Court- Métrage, Network Ireland


Un grand merci à Daniel Ebner d'être venu rencontrer nos étudiants et autres passionnés par le film. Un moment d'échange unique et très constructif pour chacun. 


Pour plus d'informations sur nos formations contactez-nous à inscription@sae.edu ou au 01 48 11 96 96. 


  FORMATION FILM